Épreuve Théorique Moto : pour quelle utilité ?

Jusqu'à un passé récent, les personnes en phase d'obtenir leur permis moto étaient appelées à passer le même examen du Code de la route que les automobilistes. Cependant, le mois de mars de l'année 2021 s'est démarqué par la mise en vigueur d'une réforme moto qui vient changer les règles. À partir de ce moment jusqu'à présent, les futurs motards sont obligés de prendre par une épreuve adaptée à l'usage d'un deux-roues. Il s'agit bien attendu de l’ETM ou Épreuve Théorique Moto par définition.

Le contenu de l’Épreuve Théorique Moto

Centrée essentiellement sur le phénomène moto, l’Épreuve Théorique Moto est un nouvel examen du Code de la route mise en place dans le but de réduire au maximum le nombre d'accidents fatals. Plus de détails ici https://www.codeclic.com/code-route-moto.html. Pour cela, il vous sera demandé de prouver votre niveau de maîtrise des règles de ce Code, mais pas que ça ! Vous serez également appelé à démontrer que vous avez une bonne maîtrise des caractéristiques des autres usagers et que vous disposez des connaissances nécessaires en ce qui concerne l'entretien d'un deux-roues. Ce sont quelques-unes des notions à maîtriser pour obtenir l'ETM en plus de savoir vous adapter à toute sorte de circonstance, preuve que vous êtes capable de rouler de manière sûre !

Inscription à l'ETM : comment s'y prendre ?

Pour passer l'examen du Code de la route dédié aux motos, vous devez vous inscrire. Et l'une des premières démarches consiste à demander votre identifiant unique NEPH (Numéro d’Enregistrement Préfectoral Harmonisé). En effet, votre présentation à l'examen est subordonnée à votre possession de ce code obligatoire de 12 chiffres que vous devez obtenir à la Préfecture. Il vous sera également demandé d'ailleurs pendant les autres étapes d'obtention de votre permis. L'autre démarche consiste choisir votre centre d'examen et à vous inscrire proprement dite.