La mafia italienne Ndrangheta sous les feux des projecteurs

Quand on parle de la mafia italienne, on pense à la cosa nostra ou à la camorra. Mais ces derniers jours l’ouverture d’un procès peu ordinaire vient de mettre en lumière la Ndrangheta.

C’est quoi la Ndrangheta ?

Ndrangheta est une puissante organisation mafieuse. Elle aussi forte que la cosa nostra. Elle est financée par la vente de cocaïne en grande partie. Ses recettes obtenues de la vente de stupéfiants avoisineraient d’après les estimations les 53 milliards d’euros.
Ce qui fait la force de cette organisation est qu’elle se développe sur des liens de parenté. Et la loi du silence est la règle absolue. Aucun membre ne doit dénoncer ses comparses sous peine de se voir éliminer par les siens.

Le procès en question

Il a été initié grâce au courage et à la détermination du procureur Nicola Gratteri. Ce dernier a toujours gardé un mauvais souvenir des cadavres de personnes tuées par des mafieux quand il était encore enfant. Il s’était juré donc une fois devenu adulte d’exercer un métier pour corriger ce phénomène dans la société italienne.
Ce procès est bien particulier, car il connaît 350 accusés et se déroule dans un centre téléphonique aménagé spécialement avec la plus haute sécurité. Ces accusés ont pu être appréhendé grâce au savoir-faire des unités spécialisées de a police italienne. Ces unités n’ont pas hésité à se rendre dans des pays voisins à l’Italie pour aller arrêter certains membres de cette mafia. Ces personnes arrêtées sont impliquées dans divers crimes comme le blanchiment d’argent, la vente de stupéfiants, les recels, les assassinats.
La collaboration déterminante de la population
La réussite de ce procès et de ces arrestations a été possible grâce à la collaboration avec la population qui a décidé de briser la loi de l’omerta et d’aider les forces de l’ordre et les enquêteurs.